Rue Sainte Clair Rue Publique couv 1

 

***************

 

La rue Sainte Claire fut longtemps l’une des principales artères du vieil Annecy, et même la seule avant le XIVème siècle. Elle reste l’une des rues emblématiques de la ville, très fréquentée les jours de marché et en période touristique.


Des photographies de la rue Sainte Claire à Annecy, prises dans les années soixante par Jean-Pierre LAMY, s’exposent dans la « Rue Publique », grand couloir d’accueil du Centre Hospitalier Annecy Genevois. En écho à ces images qui constituent un important témoignage de la vie culturelle et sociale d’Annecy, répondent des clichés récents du photographe Denis VIDALIE. Mais il ne s’agit pas simplement d’une exposition en coproduction. En effet, dans la continuité des liens tissés entre l’hôpital, la ville et ses acteurs culturels et artistiques, patients, personnels et habitants ont participé activement à l’événement en partageant leurs mémoires des lieux. Des collectes de témoignages ont été organisées par le musée auprès d’anciens commerçants et habitants de la rue Sainte Claire, dans deux services gériatriques de l’hôpital, avec le personnel hospitalier et à la Buvette du marché, rue Sainte Claire.

Extrait de la 4e de couverture

 ***************

 
« La rue Sainte Claire, rue historique d’Annecy, s’installe dans la Rue Publique, artère centrale de l’hôpital, à travers une exposition photographique. Les patients, leurs proches, les personnels et la population sont invités à découvrir le regard d’un artiste d’il y a 50 ans, et d’un artiste d’aujourd’hui, à replonger dans leurs souvenirs et à s’interroger sur le présent.
A l’hôpital, l’action artistique et culturelle rompt avec le quotidien des soins, et favorise des pensées et des échanges basés sur d’autres sujets que la maladie, dans le respect de la dimension humaine de la personne hospitalisée. Une convention signée entre les ministères de la santé et de la culture, relayée par la DRAC, l’ARS et la Région, soutient le développement d’actions culturelles dans les hôpitaux. Au CHANGE, cette démarche est en place depuis 2009.
Depuis, des liens se sont tissés avec de nombreux équipements culturels du territoire : Bonlieu Scène Nationale, Le Rabelais, la Bibliothèque et son Artothèque, le CCSTI, le Conservatoire, l’Orchestre des Pays de Savoie, les Musées…
L’hôpital s’ouvre ainsi sur la cité, assume son rôle de citoyen territorial et participe à des actions de sensibilisation à l’art et à la culture.
Le programme culturel du CHANGE s’adresse aux patients, à leurs proches et aux personnels, selon la spécificité de chacun : intervention d’artistes dans les chambres ou des espaces communs, projections, ateliers de création plastique, chorale du personnel, création artistique dédiée au don d’organes… Des expositions sont proposées sur les sites de St Julien et d’Annecy. Sur le site d’Annecy, 150 mètres de cimaises voient passer chaque jour quelques 1000 personnes aux horizons sociaux-culturels très variés.
Le partenariat avec les Musées d’Annecy est ancien et fructueux, deux expositions ayant déjà été réalisées : en 2011 « Les désordres de l’âme » et en 2014 « Charité bien ordonnée ».
Ce troisième projet prend une nouvelle dimension. Il met en synergie le travail de l’hôpital et des Musées sur la mémoire, chacun dans sa spécificité, avec une approche qui pourra enrichir la démarche de tous. Patients, familles et personnels de l’hôpital ont pris part à la collecte de témoignages qui enrichiront l’exposition puis les fonds des Musées. Des ateliers d’expression artistique adaptés au contexte des soins ont été proposés dans plusieurs services. »

Nicolas BEST, Directeur Général du Centre Hospitalier Annecy Genevois, texte en p.2.

***************

« D’un simple projet d’exposition de photographies est née une grande aventure humaine. La photothèque des musées d’Annecy possède un fonds documentaire conséquent, de plusieurs photographes annéciens de différentes époques ; cela permet une reconstitution iconographique de l’évolution et des évènements de la ville d’Annecy sur une grande partie de son histoire.
Le fonds Jean-Pierre Lamy (1938-2008) illustre bien ce propos. Les clichés datent des années 1960, période pas si ancienne et encore bien présente dans les mémoires annéciennes, ce qui renforce l’émotion de celui qui les regarde.

[...] Même si ces photos sont peu animées, elles évoquent une vie qui a complètement disparu et notre imagination leur redonne vie instantanément. Alors que faire de ce témoignage ? L’idée de reconstituer in situ la succession de ces devantures anciennes effleure l’esprit, mais disparaît très vite, l’actualité de la rue ne le permettant pas. La rue Publique, du Centre Hospitalier Annecy Genevois permettant la circulation vers les différents services, accueille aussi des expositions de photographies sur ses murs tout au long de l’année. La rue Sainte Claire se reconstruit ainsi dans la rue Publique, hier en noir & blanc et aujourd’hui en couleur grâce aux photographies de Denis Vidalie. La confrontation est surprenante et parfois brutale mais permet de s’y retrouver. L’accrochage des photographies ne suffit pas, il manque des paroles sur ces images.

Les deux institutions ont souhaité un partage plus profond. Un travail de mémoire et d’animation est alors engagé avec deux services de gériatrie (EHPAD Saint François et USLD La Tonnelle), ainsi qu’avec les anciens commerçants et habitants du lieu qui nous ont « confié » leurs paroles. »

Michèle MARTIN, Chargée de la photothèque des Musées d’Annecy, extraits du texte en p.4 et 5.

***************

Ce projet a bénéficié du soutien du dispositif Culture et Santé piloté et financé par l'ARS, la DRAC et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, coordonné par interSTICES.

Les partenaires :

Le Centre hospitalier Annecy Genevois

Les Musées d'Annecy et leur photothèque

© Editions Musées d'Annecy - Centre hospitalier Annecy Genevois.

***************

A découvrir :

Un extrait du DVD.

Un extrait de l'ouvrage.