pochoir arbre donneur

En 2018, le Centre Hospitalier Universitaire Grenoble Alpes (CHU GA) recevait l’exposition de Street-Art « Women are Venus » à l’occasion d’Octobre Rose, mois de la prévention du cancer du sein – sensibilisation au dépistage pour les femmes et notamment celles éloignées d’un suivi médical. Cette exposition de l’artiste international JR, portée par le Centre d’art Spacejunk, initiait une collaboration active entre le CHU Grenoble Alpes et le centre d'art pour développer différentes actions autour du street art et voir la réalisation de fresques s’accomplir au sein de l'hôpital.

A l’initiative de Spacejunk, l’agglomération grenobloise bénéficie d’un environnement artistique exceptionnel avec le Street Art Fest Grenoble Alpes. L’objectif du projet FRESH est d’intégrer le CHU GA au cœur de cet évènementiel culturel. Appréhendé comme un lieu de soins, d’enseignement et de recherche, le CHU GA est un acteur important de la Cité, mais sous l’impulsion de projets artistiques et culturels, il apparaît comme un espace de partage et le regard porté sur l’institution hospitalière est autre. Les discussions engagées entre la commission culturelle de l’établissement, l’unité du don d’organe et Spacejunk pour mettre en œuvre ce projet ont permis de fédérer les équipes médicales, soignantes et les usagers. Avec ce projet, le CHU Grenoble Alpes poursuit les ambitions de son projet L’hôpital Autrement en favorisant la diffusion de la culture artistique au sein de ses espaces en direction de tous les publics patients, personnels hospitaliers, visiteurs et étudiants.

La commission culturelle souhaitait voir abordées différentes thématiques sensibles dont celle du don d’organe. La coordination du don d’organe a délégué deux personnes pour participer aux échanges, en faisant part de ses attentes : la valorisation de l’Arbre donneur installé dans le hall Vercors de l’Hôpital Michallon. Cette valorisation a été un des objectifs affichés du projet.

Plusieurs actions de sensibilisation et de médiation sous forme de conférence, visites guidées, parcours accompagné et ateliers de pratiques artistiques ont permis de mieux accueillir et de comprendre les propositions artistiques.

 

  • Au cours de la nuit du 22 au 23 juin 2019, les artistes Groek, Hollow et Snek ont transposé sur les palissades du chantier du futur Nouveau plateau technique des « Positives messages » (photo ci-contre). Malheureusement une semaine plus tard une tempête détruisait ce travail dont il reste trace sur cette vidéo en ligne. 
  • Quelques jours plus tard pour sensibiliser et permettre à tous de mieux comprendre la culture Street art, était organisée au sein de l’établissement hospitalier une conférence proposée par Jérôme Catz, fondateur du festival Street art de Grenoble : « Le street art, des origines à nos jours ».
  • En juillet 2020, les personnels hospitaliers et leur famille découvraient dans le cadre de deux visites guidées l’exposition proposée par Spacejunk à l’ancien musée de Peinture, place Verdun : « Obey, 30 years of resistance ».
  • En septembre, nous invitions les personnels hospitaliers et leur famille sur un parcours guidé afin de découvrir les œuvres de Street art, installées entre Fontaine et le quartier Berriat.

fresque NPT 7

 

seance UPE

 

  1. En octobre, un premier atelier de graffiti avec réalisation d'une fresque animé par l’artiste Romain Minotti était proposé au sein de l’Unité fermée de psychiatrie de l’enfant.
  1. En novembre, David Dos Santos (alias 1Pact) initiait quelques patients en rééducation aux techniques de calligraphie et de pochoirs.
  1. En janvier, au sein de l’Espace Arc en Ciel de l’Hôpital Couple enfant Adrien Carraud (alias Cobie) intervenait en lien avec les éducatrices jeunes enfant en premier lieu pour réfléchir et s’approprier la notion de second degré à travers la rédaction de slogans sur la thématique de l’alimentation et les imprimer sous forme d’affiches.

 

L’objectif majeur du projet FRESH était de proposer des espaces hospitaliers à la création artistique. Le projet a fait l’objet d’une réflexion partagée au sein de la commission culture de l’établissement forte d’une quinzaine de membres. Celle-ci s’est réunie à plusieurs reprises pour échanger et émettre des avis sur de potentiels artistes.

Au regard de leurs interventions et de leurs réalisations dans l’espace urbain, Veks Van Hillik et Petite Poissone ont été sollicités.

A partir d’un cahier des charges, chacun a formulé des propositions présentées par Jérôme Catz aux membres de la commission. Celle-ci souhaitait voir abordées différentes thématiques.

En février et mars 2020, les artistes intervenaient dans l’espace hospitalier.

A la demande du service des greffes et don d’organe, Petite Poissone a réalisé un pochoir à proximité de l’arbre donneur (cf. première photo de l'article), sculpture installée dans le hall de l’Hôpital Michalon et un dessin sur les murs de l’entrée Grésivaudan intitulé Notre super pouvoir.

En mars 2020 sur deux journées Veks Van Hillik réalisait plusieurs œuvres : C’est un Signe (photo ci-contre) pour laquelle l’artiste s’est inspiré du caducée, soit le serpent autour d’un bâton, symbole de la médecine en général, Chant Bleu (photo ci-contre) qui représente un héron bleu avec un cœur posé dans son bec. Son nid symbolise le foyer, la protection, le réconfort et l’idée de sécurité, et Bol d’Air, représentant un drôle de poisson à la nageoire immense et un martin-pêcheur.

Les fresques ont été inaugurées quelques jours avant le confinement le 11 mars 2020 par la directrice générale de l’établissement Monique Sorrentino, la présidente de la CME Marie-Therèse Leccia en présence des membres de la commission culturelle et d’un grand nombre de personnes invitées pour l’occasion.

 

Aujourd’hui deux films réalisés par Chris Tong Viet et visibles sur la chaine YouTube du CHU Grenoble Alpes témoignent de ce projet.

 Voir les films

C est un signe

chant bleu

La réalisation de ce projet dans toute sa dimension repose sur l’engagement des partenaires, des personnels et des personnes ayant accompagné chaque action dans l’établissement. Ce projet a obtenu le Prix Santé de la part de Mutualia dans la catégorie « don d’organes ». La coordination du don d’organe a délégué deux personnes pour participer aux échanges, en faisant part de ses attentes : la valorisation de l’Arbre donneur installé dans le hall Vercors de l’Hôpital Michallon.

Le projet FRESH avec son rayonnement social et culturel a reçu les soutiens de l’Université Grenoble Alpes (Idex) et de Mutualia. Le projet l’Hôpital Autrement du CHU Grenoble Alpes est mené avec le soutien de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, de la Direction régionale des affaires culturelles Auvergne-Rhône-Alpes et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le cadre du programme régional Culture et Santé, animé par interSTICES. Il est également soutenu par le conseil du département de l’Isère..

Contact : Sylvie Bretagnon, chargée des affaires culturelles - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Crédits photographiques : CHU Grenoble Alpes