sans titre 5920

Le projet Entre les lignes est un projet soutenu par le programme régional Culture et Santé réalisé sur trois ans entre 2019 et 2021. Il a été conçu et imaginé par Pascale Yniesta, psychologue à l’Arche à Charvieu-Chavagneux (38) et porté par cet Ehpad.

Le projet est né du constat que certains termes comme "déambulation", "fugues", "chutes" et "répétition", employés dans le domaine médico-social, décrivent des troubles du comportement alors que, dans le domaine artistique, ils représentent des formes ou des œuvres.

Entre les lignes, ou comment faire bouger ces lignes, lire et s’exprimer entre les lignes ; lignes de vie, lignes de corps, lignes d’erre, lignes de fuite, ligne de mire…

L’idée générale du projet Entre les lignes à plus long terme est aussi de faire bouger les lignes sur les représentations que la société a souvent sur le grand âge. Ainsi, si les résidents de l’Arche ne peuvent pas se déplacer à l’extérieur, leurs dires, leurs voix et leurs histoires le feront.

En 2019, la première phase du projet a été une grande réussite, avec un tissage collectif de liens entre les résidents de l’Arche eux-mêmes mais aussi bien sûr avec les cinq artistes, les familles, les soignants et les bénéficiaires du dispositif Passerelle (qui permet à des personnes présentant des troubles mais encore relativement autonomes, ainsi qu’à leurs aidants de bénéficier d’un accompagnement spécifique au sein de la résidence tout en ne résidant pas à l’Arche).

Interventions artistiques : ateliers de danse, d’écriture et de lecture à voix haute ; sortie culturelle au Magasin à Grenoble, Rituel pour une géographie du sensible, spectacle de Julie Nioche.

Restitution : création d’une lecture dansée, d’une exposition photos, et d’une vidéo rendant compte de l’ensemble du processus (au sein de l’Arche, au cinéma Variétés de Pont-de-Cheruy (avec projection de film et débat), à la Maison Départementale Haut-Rhône dauphinois de Crémieu).

Les artistes : Estelle Dumortier, poète et dramaturge ; Julien Tiphaine, comédien ; Saief Remmide, danseur et chorégraphe ; Bernard Ciancia, photographe ; Pascale Chaumet, vidéaste.

Partenaires culturels : le TNP – Théâtre National Populaire de Villeurbane ; le CDC – Centre de Développement Chorégraphique Le Pacifique, Grenoble ; le Petit Théâtre de Chavanoz, l’Espace Pandora à Vénissieux ; le cinéma Variétés de Pont-de-Cheruy.

==> Découvrez le film réalisé en 2019


En 2020, la suite du projet Entre les lignes, intitulée L’esprit des lieux a été grandement perturbée par l’épidémie de Covid. Les ateliers prévus de janvier à juin ont presque tous été reportés au quatrième trimestre 2020. Le confinement et les nombreux décès qui ont décimé la population de la résidence l’Arche ont laissé un traumatisme apparent dans l’esprit des résidents, des familles et des soignants. La vie au sein de l’Arche en a été grandement perturbée et modifiée (plus de sorties, de visites, de spectacles), mais des consultations poétiques de 15/20 mn par téléphone et/ou skype sont créées, et interSTICES a pris l’initiative d’envoyer des « bonjour » aux résidents (en savoir plus sur le projet). Lorsque les ateliers reprennent à l’automne, la parole est lente à revenir, et ce n’est qu’avec l’arrivée de nouveaux résidents que les groupes reprennent du dynamisme.

Interventions artistiques : ateliers d’écriture et de lecture à voix haute.

La restitution qui devait prendre la forme d’un livre d’art (poèmes et photos) a été repoussée à juin 2021, les lectures publiques prévues à l’Arche et au cinéma Variétés de Pont-de-Cheruy sont annulées, celle prévue dans le cadre du Festival Paroles Ambulantes de l’Espace Pandora à Vénissieux est repoussée au Printemps des poètes 2022.

Les artistes : Estelle Dumortier, poète et dramaturge ; Julien Tiphaine, comédien.

 

sans titre 6032


sans titre 5470 ConvertImage

0014 entreleslignes cover Q BD ConvertImage

Crédits photographiques : Bernard Ciancia

En 2021, la troisième et dernière phase du projet Entre les lignes, intitulée De vives voix, prend le parti pris de travailler autour de la voix car c’est ce qui a réuni les résidents, les familles, les soignants et les artistes pendant les périodes de confinement (avec la suppression ou la restriction des visites, des sorties, des spectacles, des animations et des ateliers) et a permis que le lien continue à exister et à vivre. La voix, c’est s’entendre, s’écouter, se reconnaître, les autres mais aussi soi, trouver, retrouver sa voix, tenir la voix, être tenu par les voix pendant le confinement, renouer avec la voix des autres mais aussi la sienne. Or, la voix, même si elle a fait lien, est encore empêchée par le port du masque : on ne sait plus qui parle quand les visages sont immobiles, et être masqué peut provoquer des dérives (agressivité, désinhibition, violence verbale…), la valeur de la parole étant entre autres liées à la reconnaissance de celle ou de celui qui parle. Il s’agit donc ici de réaffirmer la parole, de trouver une identité vocale à l’oreille. Il s’agit également de montrer ce qui a été vécu pendant les confinements, de rappeler ce qu’est la vie à l’Arche, et de dire combien l’art et la culture sont des vecteurs essentiels de communication, et de remise en vie et en lien.

Interventions artistiques : ateliers d’écoute et de prises de son, d’écriture et de lecture à voix haute ; ateliers sous la forme du Cabinet de consultation et de voyance poétiques ©.

La restitution : création d’une lecture musicale à l’Arche, composée de la bande sonore La voix des autres et des extraits du livre Entre les lignes. La bande sonore La voix des autres rend compte des voix des résidents, de leurs familles, des soignants et de tous les bruits et sons qui font partie de L’Arche, une bande sonore comme une balade dans le lieu de vie, de résidence et de travail qu’est L’Arche. Le livre d’art Entre les lignes qui aurait dû sortir fin 2020, a été publié en juin 2021 à la Rumeur libre éditions. Il est composé de portraits photographiques des résidents, et de leurs paroles en poèmes.

Les artistes : Estelle Dumortier, poète et dramaturge ; Julien Tiphaine, comédien ; Patrick Sapin, musicien.

Partenaire culturel : l’Espace Pandora à Vénissieux.

==> Ecoutez la bande sonore réalisée en 2021

==> Rendez-vous sur le site de l'éditeur pour découvrir le livre d'art Entre les lignes


Ce projet a reçu le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône-Alpes, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du programme régional Culture et Santé, animé par interSTICES.


Contacts

Estelle Dummortier, poète et dramaturge - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Luciana Chauveau, animatrice, résidence L'Arche - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.