Avant 2016, le programme Culture et Santé régional ne permettait d'aider que des établissements hospitaliers dans la mesure où le champ premier et historique de compétence de l'ARS ne portait que sur ce type d'établissement. Avec la réforme du système de santé visant à décloisonner les différents secteurs pour favoriser la cohérence des parcours de soin, l'ARS a vu son champ de compétences s'étendre au secteur médico-social. Une nouvelle convention nationale a ainsi été signée en 2010. Elle réaffirme l'importance de la politique de développement culturel dans les hôpitaux, et souhaite au regard des changements structurels énoncés l'élargir au secteur médico-social. Cette extension n'est toutefois pas aisée au regard de la spécificité du secteur médico-social marqué par la multiplicité et l'hétérogénéité de ses structures. Elle est par ailleurs rendue difficile par le contexte financier actuel.

 

Le développement de projets culturels et artistiques dans ces espaces fait pourtant autant sens que dans ceux purement sanitaires. Ils accueillent des populations nombreuses sur lesquelles nous nous devons de porter notre attention, majoritairement des personnes âgées et des personnes en situation d'handicap ; des populations qui souffrent souvent d'exclusion sociale. Les établissements médico-sociaux que nous rencontrons sur le terrain trouvent dans la démarche culturelle et artistique que nous défendons une résonance réelle avec leur projet d'établissement et les projets de vie des personnes accueillies, qui poursuivent conjointement des objectifs de valorisation des personnes, de respect de leurs droits fondamentaux et de lien social. Il est toutefois difficile pour beaucoup d'entre eux, au regard de leur taille souvent modeste et de leurs moyens limités, de s'investir dans ce type de dynamique, qui nécessite des compétences, du temps et un budget.

 

Au-delà des réflexions engagées par les opérateurs publics régionaux sur cette question depuis plusieurs années et qui ont abouti en 2016 à l'ouverture du programme, dès 2015, il nous a semblé important au sein d'interSTICES d'aider nos adhérents qui le souhaitaient à développer leurs projets artistiques et culturels au sein d'établissements ou services médico-sociaux. Nous avons sollicité la Fondation du Crédit Coopératif pour nous accompagner dans cette démarche. Après plusieurs rencontres et l'instruction de notre dossier au niveau régional et au niveau national, le projet a été retenu. Ce soutien sur les années 2015 et 2016 nous permet de développer deux actions : une bourse aux projets médico-sociaux et une expérimentation locale d'un club de mécénat pour une modélisation future au niveau d'interstices.

 

Aide à l'émergence de nouvelles initiatives par une bourse aux projets.

Cette bourse aux projets a tout d'abord fait l'objet d'une réflexion commune entre interstices et la Fondation du Crédit Coopératif afin de définir son cadre, et ses modalités de mise en œuvre.

Elle a été lancée pour la première fois auprès des adhérents d'interstices à la mi-avril 2015 pour un dépôt de candidatures fin mai. Quatre candidatures ont été enregistrées. Une commission réunissant des administrateurs du conseil d'administration d'interstices et deux représentants de la Fondation du Crédit Coopératif et du Comité Régional Rhône-Alpes s'est réunie le vendredi 19 juin 2015. Deux projets ont finalement été retenus et financés à hauteur de 3 500 € chacun. Ils ont été publiquement présentés et annoncés le 24 septembre lors de la journée professionnelle du réseau régional Culture et Santé.

 

- La Compagnie Les Transformateurs a proposé fin 2015 – début 2016 des immersions artistiques au sein d'établissements de la Fondation OVE, en lien avec leur pièce Festum en cours d'écriture: une façon singulière d'associer les usagers au processus de création. La compagnie proposera aussi en mars 2016 un échange aux professionnels autour d'Annette, leur précédent spectacle, lors d'une journée organisée au Toboggan et à laquelle seront conviés les représentants du Crédit Coopératif. En savoir plus.

 

- « Créateurs-Créatures » est un projet des compagnies Vivre aux éclats et de la Belle Trame à l'Hôpital de Fourvière. Les résidents de l'accueil de jour vont créer des costumes pour les clowns de la compagnie façonnant ainsi, au fil des séances de confection et d'essayages, des créatures qui prendront vie entre leurs mains. Ce projet débutera en mars 2016 et aboutira à une restitution publique en juin 2016.

 

Une seconde édition de cette Bourse a eu lieu en 2016. Ouverte seulement aux adhérents de l'association, elle s'est clôturée le 6 décembre 2016 dernier.

Découvrir le cahier des charges

 

Aide à la continuité d'une structure de mécénat à l'échelle micro pour modélisation au niveau d'interstices.

Il s'agissait ici à la fois d'expérimenter le fonctionnement d'un club de mécénat local mais également de contribuer au développement des projets de nos adhérents.

Cette action a été mise en œuvre au sein du Centre de réadaptation physique de Rocheplane. En 2015, elle a notamment permis la réalisation d'un vidéo de sensibilisation sur Culture et Santé.