L'Agence régionale de la santé, la Direction régionale des affaires culturelles et, depuis 2006, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, pilotent un dispositif public sur le thème de Culture et Santé.

Déclinaison régionale d'un programme national des ministères de la Santé et de la Culture initié en 1999, cette démarche se fonde sur un partenariat privilégié entre un établissement de santé et un ou plusieurs partenaires culturels. Ainsi, dans le cadre d'appels à projets, chaque année une centaine d'établissements de santé et tout autant de structures culturelles tissent ensemble des actions culturelles et artistiques, marquées par la diversité des propositions et l'intensité des échanges. Des moments qui peuvent questionner, qulequefois bousculer, mais qui ouvrent surtout de nouveaux espaces de coopération.

Cette démarche contribue ainsi à repenser le soin dans une dimension plus humaine, à inscrire pleinement les hôpitaux et les structures médico-sociales dans la cité, et à faire de la culture l'objet de tous.

Photographie - Projet de découverte et d’initiation aux arts du cirque développé pour des patients en 2011 au  Centre hospitalier Saint-Jean-de-Dieu, à Lyon (Rhône), avec la Cie Virevolt. En partenariat avec les Subsistances. © Romain Etienne – Collectif item, 2011.

 

Consultez la brochure de présentation réalisée à l'occasion des 20 ans du programme en Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

attention warning icon 133606 

Crise sanitaire Covid-19 // Suspension de la procédure d'instruction des appels à projets 2020

Dans le contexte sanitaire actuel et afin de préserver au maximum la dynamique Culture et Santé engagée, plusieurs décisions relatives au programme ont été prises par l'Agence régionale de la santé, la Direction régionale des affaires culturelles et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

**** Pour les projets 2019, déjà financés, engagés et suspendus, sont encouragés autant que possibles le report des actions suspendues. 

- Pour cela, il a été décidé d’étendre le calendrier de réalisation de manière exceptionnelle jusqu'à fin 2020 (initialement les projets 2019 devaient se terminer au plus tard en juin 2020).

- En cas d’impossibilité justifiée de report, chaque financeur indiquera les modalités à suivre. Le contexte exceptionnel rencontré invite toutefois à la bienveillance et dans la mesure du possible à rémunérer les artistes.

Rappelons ici que les établissements soutenus par le programme et percevant leurs subvention via l’ARS et la DRAC ont déjà perçu ces sommes. Pour ceux recevant leur financement de la Région, celui-ci est usuellement à demander après réalisation de l’action. Dans le contexte actuel, la Région simplifie la procédure. Renseignez-vous ici : https://www.auvergnerhonealpes.fr/actualite/823/25-faq-covid-19.htm#thema109

****Concernant les projets 2020, qui ont fait l’objet d’une candidature déposée dans le cadre de l’appel à projets annuel 2020 ou d’un suivi dans le cadre de la contractualisation 2019-2021, la procédure est pour l’heure suspendue. 

Elle reprendra en juin.

A cette date, interSTICES contactera tous les établissements candidats pour faire avec eux le point sur le retrait ou le maintien de leur candidature.

- En cas de maintien, les établissements en capacité de maintenir leurs candidatures devront fournir avant le 20 juin, une note de situation, courte et simple, sur l'état de leur projet (un modèle sera fourni) et si nécessaire un budget prévisionnel ajusté.

Ensuite, une procédure d’instruction simplifiée se mettra en place. Elle aboutira à la mi-septembre.

Les enveloppes des crédits mobilisés par chacun des partenaires sur Culture et Santé ne sont pour l'heure pas remises en cause.